Cela fait bien longtemps que j’avais envie de faire une cover ou un playthrought, c’est à dire me filmer en jouant de la batterie par dessus une chanson.

Pour cette première vidéo de batterie j’ai décidé de jouer sur une chanson de mon ancien groupe de metal : ETHIC.

J’ai choisi particulièrement cette chanson car c’est par celle-là où tout a commencé en 1990 quand j’ai commencé à jouer de la batterie et intégrer le groupe qui naissait avec moi et Phil le guitariste. C’est la première chanson que j’ai écris à 15 ans et c’est celle qui a le plus évoluée durant l’existence du groupe avec 3 versions enregistrées en studio (en 1992, 1993 et 1996) dont la première version à également un vidéo clip.

Comment j’ai fais cette vidéo de batterie ?

Beaucoup de gens en font sur les réseaux, il y a ceux qui font ça à l’arrache juste pour montrer aux amis ou aux groupes de discussions de leur instruments, ceux qui font ça par plaisir sans ambitions mais en ayant un bon son, ceux qui soignent l’image et le son pour avoir de meilleures chances de gagner des fans et espérer percer dans le milieu musical, etc…

Je fais parti de ceux qui aiment faire en sorte que les choses soient le mieux possible. Mes différentes expériences dans le domaine de l’image et du son font que je me dois de présenter quelque chose de correct mais il y a un domaine que je ne connais pas spécialement, c’est la mise en scène.

Pour pouvoir faire ce genre de vidéo il faut du matériel, de l’espace et du temps.

J’habite dans un petit appartement de 47 m2 et il était hors de question de me filmer dans la pièce où se trouve ma batterie électronique (dans la chambre de mon fils) et l’ordinateur fixe pour relier le module de la batterie se trouve dans le salon (la pièce à coté). Je dois donc tout déplacer dans le salon pour pouvoir enregistrer le son mais aussi faire la place pour installer tout le bazar.

La batterie

Module Roland TD6V
Caisse claire Mapex avec un capteur Roland RT10S
Grosse caisse Roland KD85
Toms Roland PD85 + PD8
Hi-Hat Roland VH11
Crash Roland CY8 + CY12RC+ 
Ride CY15
Double pédale Yamaha Flying Dragon direct drive

Le matériel d’éclairage

J’ai emprunter le kit éclairage photo/vidéo de ma fille pour avoir un fond uni noir et une bonne lumière. Il faut bien positionner les spots et faire beaucoup de test d’éclairage pour que la scène soit éclairée correctement et trouver le bon angle de prise de vue. Et quand on est seul à tout faire c’est assez fastidieux de faire des aller-retour pour être devant et derrière la caméra.

Les caméras

Pour filmer j’ai utilisé 3 téléphones : un Pixel 5, un Nexus 5X et un Moto G (oui ce sont trois Google Phone) tous montés sur un trépied et équipés de l’application Open Camera pour avoir les mêmes réglages partout. Malheureusement j’ai oublié de régler le framerate (les images par seconde) identique aux trois téléphones, ce qui fait que j’ai 3 vitesses différentes sur chaque prise (30ips, 25ips et… 14ips pour le moto G qui était au niveau des pieds avec moins de lumière). Heureusement je n’ai pas eu de soucis au montage mais juste une petite différence de fluidité selon la prise.

Le mix audio

Pour enregistrer le son de la batterie, le module Roland TD6 est relié en MIDI sur une interface audio Behringer U-Phoria UMC204HD branchée en USB sur l’ordinateur, le tout piloté par le logiciel DAW Cakewalk by Bandlab et le VST Steven Slate Drums 5.5 Free. Donc ce sont les sons du plugin et non du module que l’on entend.

Pour pouvoir mixer correctement il a fallu enlever la batterie de la musique originale, pour cela j’utilise l’excellent site Moises qui permet de séparer ou supprimer de manière assez convaincante, grâce à l’intelligence artificielle, les différents instruments d’une chanson.

Le montage vidéo

Pour le montage vidéo j’utilise Davinci Resolve 16 qui a une fonction Multicam qui permet de synchroniser et monter les prises très facilement 

J’ai aussi continué d’apprendre à étalonner les images pour les rendre plus jolies et cohérentes tout le long de la vidéo.

J’ai aussi crée avec le module Fusion de Davinci l’intro Korbib, c’est un module très puissant pour la création d’effet visuels mais assez compliqué à prendre en main avec leur système de Nodes.

Le logo 3D

Juste avant que je ne commence à jouer il y a une petite intro en 3D avec le logo Ethic. Pour cela j’ai utilisé Blender 3D que j’avais déjà testé quelques années en arrière pour créer l’image d’un Space Invader (dans la section 3D Art de ce site).

Pour la texture des lettres j’ai fais une peinture qui s’écaille avec de la rouille (très compliqué à faire, merci Youtube) pour rappeler l’ancienneté du groupe qui ressort de nul part.

Les logiciels

Tous les logiciels que j’ai utilisé pour faire cette vidéo sont GRATUITS en version complète non limité. Comme quoi pas besoin d’avoir des programmes très chers pour créer ^^

Davinci Resolve pour le montage vidéo

DaVinci Resolve, un logiciel gratuit de montage vidéo spécialisé dans la post-production et l’étalonnage des couleurs. Il est complet, très puissant et demande une machine assez musclée pour l’utiliser correctement. Il n’est pas spécialement compliqué à utiliser car assez intuitif mais lorsque l’on veut des tâches bien précise il demande des connaissances dans le domaine. Il dispose d’une section montage simple, montage avancé, effet visuel, colorimétrie et mixage audio. La version payante rajoute quelques effets et fonctions professionnels pour 299 €.

https://www.blackmagicdesign.com/fr/products/davinciresolve/

Cakewalk by Bandlab pour l’enregistrement et le mixage audio

Cakewalk est une station audionumérique (DAW en anglais “Digital AudioWorkstation”) gratuite, il comporte notamment un séquenceur MIDI et audio, des synthétiseurs virtuels et des effets MIDI et audio. Il permet d’utiliser des plugins pour rajouter des effets supplémentaires aux nombreux effets déjà installé.

https://www.bandlab.com/products/cakewalk

Steven Slate Drums 5.5 free pour les sons de batterie

SSD 5.5 en version gratuite permet de gérer une batterie virtuelle dans son DAW. Il contient 3 kits batterie de très bonne qualité et on peut gérer une batterie electronique très simplement. Cette version gratuite peut suffire pour beaucoup de gens car il contient le minimum essentiel aux petites productions. La version payante rajoute de nombreux sample pour trouver le son de batterie idéal pour 139 €.

https://www.stevenslatedrums.com/ssd5/

Blender pour la 3D

Blender est un logiciel libre de modélisation, d’animation par ordinateur et de rendu en 3D. Il propose des fonctions avancées de modélisation (dont la sculpture 3D, le texturage et dépliage UV, etc), d’animation 3D (rigging, blend shapes), et de rendu (sur GPU comme sur CPU). Il gère aussi le montage vidéo non linéaire, la composition, la création nodale de matériaux, ainsi que diverses simulations physiques telles que les particules, les corps rigides, les corps souples et les fluides. Ses capacités sont par ailleurs très extensibles, grâce à un système de greffons (addons).

https://www.blender.org/

%d blogueurs aiment cette page :